Agnes-Varraine-Leca_Ethiopie3

Avec la campagne #NotAChoice, Action contre la Faim lance un appel à tous les états concernés directement ou indirectement par la situation des personnes en exil à agir.

Depuis sa création en 1979, Action contre la Faim (ACF) vient en aide aux populations les plus vulnérables parmi lesquelles les personnes déplacées et réfugiées. La première mission d’ACF fut de porter assistance aux réfugiés Afghans au Pakistan. Aujourd’hui, près de 50% de nos interventions se font auprès de populations déplacées ou réfugiées pour qui l’assistance est une affaire de survie.
Migrants, réfugiés, déplacés, leur nombre est en augmentation croissante du fait de la multiplication et du cumul des facteurs poussant à l’exil : les conflits, le dérèglement climatique, les discriminations et les violences, les problèmes de gouvernance au sein des pays… Pour Action contre la Faim, les personnes poussées à l’exil ne le font pas par choix; les besoins de ces populations ne peuvent pas être oubliés.

Dans les pays touchés par les conflits (par exemple : Syrie, Irak, Yémen, Afghanistan, Somalie), alors que la sous-nutrition progresse, Action contre la Faim observe une augmentation des obstacles à l’acheminement de l’aide humanitaire. Ces barrières sont administratives et sécuritaires, discriminent les minorités et empêchent l’accès des populations à l’alimentation et aux services essentiels. Les pays les plus durement frappés par l’insécurité alimentaire sont ceux qui se trouvent en zone de conflit ou qui connaissent de fortes instabilités politiques, à l’image de la République Centrafricaine et du Tchad. Les conflits armés perturbent l’économie générale des pays et le secteur alimentaire est souvent touché de plein fouet, forçant de nombreuses populations à se déplacer.

Retrouvez la campagne #NotAChoice : http://notachoice.org/

Copyright Agnès Varraine-Leca


Publié le 13 Avril 2016 Toute l'actu d'Action contre la Faim
vous aidez un enfant

malnutri à bénéficier d’un traitement à base de pâte nutritionnelle pendant quatre semaines

Suivez
Action contre la Faim sur :